Guide des paris sportifs sur la Coupe du monde 2022 | Partie 2

October 25, 2022

Ce guide des paris sportifs sur la Coupe du monde 2022 vous aide à pronostiquer et à miser sur la plus grande compétition sportive au monde. Après la première partie consacrée à la phase de groupe du Mondial, on couvre dans cette deuxième partie des conseils et astuces pour les paris sur la phase finale du tournoi, à partir des 8es de finale.

ce guide des paris

Paris sportifs en phase finale de Coupe du monde

La phase à élimination directe décide du vainqueur de la Coupe du monde, parmi les 16 huitièmes de finalistes. Il ne faut donc pas se rater pour les joueurs, comme pour les parieurs ! Premier conseil pour établir vos pronostics : revoyez les prestations des qualifiés lors des matchs de leur groupe avant de placer vos paris. Mais attention, les impressions peuvent être trompeuses ! Entre les groupes et la phase finale, plusieurs biais sont à prendre en compte :

  • Préparation physique. Les meilleures sélections se préparent physiquement avant le Mondial pour être performantes tard dans la compétition, quitte à en pâtir sur les premiers matchs. Une faiblesse athlétique aperçue en phase de groupe peut être temporaire.
  • Tactique.  Les nations majeures ne dévoilent pas forcément toutes leurs cartes en phase de groupe. Une équipe qui semble mal à l’aise collectivement est susceptible d’adopter un autre système de jeu à partir des huitièmes ou des quarts de finale.
  • Joueurs mis au repos. Certaines équipes mettent au repos une partie des titulaires au troisième match de groupe, si la qualification est déjà acquise. Attendez-vous à ce que les titulaires changent à nouveau lors du 8e de finale suivant.

Enfin, à la Coupe du monde 2022, comme aux précédentes, la concurrence joue ! L’équipe qui démarre le Mondial n’est pas toujours celle qui le termine. Scrutez les changements opérés par le sélectionneur d’un match à l’autre et en cours de match pour prévoir de possibles remaniements au tour suivant. 

Huitièmes, quarts, demies : y aura-t-il des surprises au Mondial 2022 ? 

À partir des huitièmes, la phase finale de la Coupe du monde commence, et les choses sérieuses aussi ! Pour les petites nations outsider, impossible de compter sur un ‘match sans’ chez l’adversaire. Les favoris sont rodés par la phase de groupe et motivés à 100 %. Un coup d’œil à la valeur de marché totale des joueurs des sélections permet de mesurer le challenge qui attend les plus petites d’entre elles lors des matchs à élimination directe.

mais même si les surprises

Mais même si les surprises sont plus rares qu’en poules, des résultats imprévisibles peuvent se produire en phase finale ! Ainsi, la victoire de la Corée du Sud contre l’Italie en 8e de finale de la Coupe du monde 2002, ou encore celle de la Bulgarie sur l’Allemagne tenante du titre en quart de finale du Mondial 1994. Il s’agissait assurément de belles cotes en paris sportifs ! 

Pour renverser la vapeur, un outsider peut s’appuyer en premier lieu sur la qualité de la vie de groupe pendant la phase finale. Toutes les sélections ne réussissent pas à créer un esprit commando. Souvenez-vous de la France en 2010… Décodez les interviews et l’attitude des joueurs en match pour saisir si l’esprit de corps est vraiment au rendez-vous.

Autre conseil : étudiez l’identité de jeu des adversaires. La Coupe du monde accueille des équipes de régions, gabarits et styles très divers. Il y a un monde entre le collectif discipliné japonais, la créativité sénégalaise, la densité athlétique française et les passes courtes argentines. Aux parieurs d’analyser comment une équipe outsider pourra tirer parti de l’opposition footballistique.

Phase finale de coupe du monde : ce qui change en 2022

Petite astuce pour les parieurs sur l’édition du Mondial 2022 au Qatar : prenez en compte trois phénomènes qui donnent à cette édition une couleur très particulière. Le contexte peut changer la donne, particulièrement sur une phase à élimination directe. 

  • Le top 5 mondial en forme. En temps normal, les tout meilleurs joueurs de la planète arrivent fatigués au Mondial, après avoir joué toutes les compétitions dans des clubs comme le Real Madrid ou Manchester City. Cette fois-ci, ils en seront à moins de 30 matchs. Le Brésil, la France, l’Espagne, l’Angleterre et l’Allemagne en bénéficieront.
  • La controverse politique. L’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar a soulevé de grands débats sur le plan éthique et humain. Ainsi, le Danemark voyagera sans les familles des joueurs, avec un maillot symbolique. Dans chaque sélection, ces sujets auront une incidence sur l’état d’esprit et l’attitude des joueurs… ainsi que l’accueil reçu !
  • Une nouvelle région. Le Mondial ne s’est jamais déroulé au Moyen-Orient avant 2022. Cela rappelle les premières Coupes du monde 2002 et 2010 en Asie puis en Afrique. Des pays de région ou de culture proche évolueront dans un environnement plus familier : le Qatar bien sûr, mais aussi l’Iran, l’Arabie Saoudite, la Tunisie et le Maroc.

Enfin, il sera impossible pour les parieurs de faire l’impasse sur les crise globales entourant cette Coupe du monde 2022. Pénuries, guerre, tensions sociales : le contexte sera d’autant plus lourd que se rapprochera le titre ! On aborde tout cela dans la troisième et dernière partie de notre guide, avec nos conseils pour parier sur la finale de la Coupe du Monde. 

À PROPOS DE L’AUTEUR

Nico Morel

Nico est consultant et rédacteur sportif. Il écrit pour plusieurs plateformes et en tant que blogueur invité pour PIWI247. Le football, le tennis, les sports mécaniques et les arts martiaux sont ses sports préférés, qu’il pratique aussi comme hobby. Vous pouvez le suivre sur Muck Rack.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Articles Liés